PowerNap sur Mac OS X peut coûter cher… très cher

Eh oui. Encore une petite aventure de Geek. Cette fois-ci, nous avons une consommation d’Internet ahurissante, non-top qui font que j’ai dépensé plus de 40Go de donnés en moins de 2 jours.

Un soir je vais regarder ce qu’il me reste comme bande passante avant de télécharger quelques gros fichiers. À l’aide de la meilleure application mobile pour vérifier sa consommation Internet chez Vidéotron, Consom Net (shameless plug, c’est moi le développeur!), je réalise que j’ai atteint ma limite alors que je n’ai pas téléchargé plus que les mois précédents!

A lot of data…

Selon le graphique, j’aurais téléchargé plus de 25Go depuis la veille! Hors, je n’ai même pas touché à mon ordinateur au courant de cette période. Bien que j’ai un réseau Wi-Fi protégé avec du WPA2, je me doute que j’ai été piraté d’une façon ou d’une autre. Alors je change le SSID, change le mot de passe pour un 64 caractères de Perfect Password et ensuite, je débranche mon Airport. Question de bloquer tout téléchargement durant la nuit.

Au petit matin, je rebranche le tout et 2h après (le délai de mise à jour avec les techniciens de Vidéotron), j’ai confirmation que dès que le Airport a été rebranché le téléchargement a continuée! Impossible donc de se faire piraté une 2e fois, le problème était dans la maison!

La faille venait de l’intérieur

Je regardais donc les suspects: MacBook Air, iPad, MacBook Pro et un MacBook Pro Retina prêté par Apple pour un test sur bloguedegeek.net. Suivant la suggestion du technicien de Vidéotron, j’ai désactivé un appareil toutes les deux heures. De cette façon, je peux voir à quel moment la consommation a stoppé.

Je laisse donc tout roulé durant 2h, résultat un autre 5Go de disparu… Misère. Ensuite je commence par le MacBook Pro Retina, le MacBook Pro et finalement le MacBook Air. Après comparaison des données, dès que le MacBook Pro a été éteint, tout s’est arrêté.

Le coupable: MacBook Pro avec Rétina dans le salon

Je rallume donc l’ordinateur et je ne vois rien de louche, j’installe des outils de monitoring du trafic Internet, plus rien. Le calme plat. Étant la seule machine dans la maison avec Mountain Lion, j’en ai déduit qu’il doit continuer un téléchargement même en mode veille, où PowerNap prend le contrôle et exécute des tâches en arrière-plan.

Avant de l’éteindre, j’avais effectivement Transmission d’ouvert, mais rien ne téléchargeait. J’ai un torrent d’environ 40Go dans l’application, mais je ne l’ai pas encore parti, je me le gardais pour la prochaine période de facturation. Après vérification, je suis toujours à 0% sur ce torrent et je n’ai aucun autre torrent complété.

La déduction

Bien que je ne peux pas l’affirmer hors de tout doute, je crois bien qu’il y ait eu un bogue avec Transmission et PowerNap, le MBP Retina s’est donc mis à télécharger le fichier de 40Go sans mon autorisation, et surtout sans conserver les données sur le disque. Peut pas m’être fait piraté en quelques minutes, j’avais fermé mon routeur pour la nuit et dès la réactivation, le téléchargement s’est poursuivi.

Depuis, il y a eu quelques mises à jour de Transmission et par souci de précaution, maintenant que tous les ordis sont sous Mountain Lion, je conserverai mes torrents inactifs en dehors de Transmission.

Au final j’ai acheté un bloc de 20Go supplémentaire et toute cette mésaventure ne m’aura couté que 12.50$… Mais imaginez si j’avais laissé roulé le tout durant des jours, voir des semaines!

Merci à Consom Net d’avoir ma consommation toujours à portée de main! 😉

Crédit photo: Twisted Sifter, gdgt

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *